menu

Votre séjour

Les soins

Votre projet de soins sera conduit par le médecin qui vous aura reçu le jour de votre entrée. Les différents professionnels de santé qui participeront à sa mise en oeuvre transcrivent en permanence des indications et des évaluations dans votre dossier médical informatisé, permettant à votre médecin référent d’évaluer votre prise en charge. Lors des séances de soins journaliers dispensés par les infirmières, les aides-soignantes, les masseurs-kinésithérapeutes, les diététiciennes et la psychologue et lors des consultations médicales, faites connaître l’évolution de votre état de santé et vos préoccupations. Il en sera tenu compte.

Le médecin peut recommander des examens complémentaires ou des consultations de spécialistes à l’extérieur de l’établissement. Les infirmières se chargent alors de programmer ces rendez-vous avec votre consentement, et organisent le transport sanitaire nécessaire (ambulanciers et taxis conventionnés avec l’établissement). En toutes circonstances, vous pouvez compter sur le dévouement de tous pour vous délivrer une prise en charge de qualité.

Les repas

Des petits-plats et une cuisine locale sont préparés sur place par une équipe de cuisinières, en tenant compte des prescriptions du médecin et des recommandations de la diététicienne. Ils sont servis en salle à manger (exceptionnellement en chambre pour les personnes les plus dépendantes) aux horaires suivants :

  • 07h15 : Petit-déjeuner en chambre
  • 12h00 : Déjeuner
  • 15h45 : Goûter
  • 18h45 : DÎner

Vos invités peuvent exceptionnellement prendre leur repas en salle à manger, en fonction des disponibilités.
Prévenez les agents hôteliers de la salle à manger la veille du repas.

Votre chambre

Adaptée aux handicaps liés à l’âge, votre chambre a été conçue pour répondre à une mise en œuvre de soins de qualité et de sécurité tout en vous apportant un confort hôtelier.
Les chambres sont équipées d’oxygène fixe, de prises de vide, d’appels malades phoniques, de lève-malades plafonniers.
Pour votre confort toutes les chambres sont équipées de lit à commande électrique, de fauteuil de repos, de télévision écran plat (TNT), de téléphone individuel et de volets roulants électriques avec commande au lit.
Les salles de bains sont toutes individuelles et fonctionnelles.

Vos visites

Vos proches peuvent être reçus chaque jour à partir de 11h30 (sauf pendant les temps de repas et de repos en chambre de 14h à 15h). De nombreuses salles communes, des salons de visite et le parc sont à votre disposition. Les familles (surtout les enfants en bas âge) ne peuvent pas être reçues dans les chambres, excepté pour les personnes alitées. Les enfants en bas âge ne sont pas autorisés au sein de l’U.C.C.

Vos activités et vos sorties

Le parc arboré équipé de sanitaires, de chemins de promenade et de bancs de repos, est adapté pour répondre à vos attentes. Des haut-parleurs extérieurs permettent de vous joindre à tout moment.
Pour la sécurité des patients désorientés, les issues des bâtiments et l’entrée extérieure du domaine sont équipés du dispositif anti-fugue.
Vous pouvez vous absenter de l’enceinte de l’établissement, l’ après-midi, après accord médical et sans perturber le suivi de vos soins.
Des sorties de week-end sont possibles, si votre état de santé le permet et après avoir signé une décharge de responsabilité.
Dans tous les cas, l’hôtesse d’accueil doit être avertie de ces sorties.

Les activités récréatives et occupationnelles

L’équipe d’animation est à votre disposition et vous proposera un programme hebdomadaire affiché sur les panneaux à votre attention.

Les activités suivantes vous sont proposées :

  • La bibliothèque ouverte en semaine pour le prêt de livres dont certains sont à grands caractères ou livres-audio. Le prêt de livre est gratuit,
  • Les quotidiens de l’Aveyron et du Tarn sont à disposition dans la salle d’animation,
  • Des séances de relaxation, et de gymnastique douce,
  • Des animations avec des intervenants extérieurs et des activités de groupe sont organisées,
  • Un atelier mémoire est développé toutes les semaines,
  • Des salles de télévision situées dans chaque bâtiment,
  • Un loto est organisé tous les quinze jours,
  • Des jeux de société en commun,
  • Un ordinateur est mis à disposition des patients pour une approche initiatique à l’informatique et la navigation sur internet.

Charte de la personne hospitalisée

Circulaire ministérielle n° 2006-90 du 2 mars 2006 relative aux droits des personnes hospitalisées.

Toute personne est libre de choisir l’établissement de santé qui la prendra en charge, dans la limite des possibilités de chaque établissement. Le service public hospitalier est accessible à tous, en particulier aux personnes démunies et en cas d’urgence aux personnes sans couverture sociale. Il est adapté aux personnes handicapées.

Les établissements de santé garantissent la qualité de l’accueil, des traitements et des soins. Ils sont attentifs au soulagement de la douleur et mettent tout en œuvre pour assurer à chacun une vie digne, avec une attention particulière à la fin de vie.

L’information donnée au patient doit être accessible et loyale. La personne hospitalisée participe aux choix thérapeutiques qui la concernent. Elle peut se faire assister par une personne de confiance qu’elle choisit librement.

Un acte médical ne peut-être pratiqué qu’avec le consentement libre et éclairé du patient. Celui-ci a le droit de refuser tout traitement. Toute personne majeure peut exprimer ses souhaits, quant à la fin de vie dans des directives anticipées.

Un consentement spécifique est prévu, notamment, pour les personnes participant à une recherche biomédicale, pour le don et l’utilisation des éléments et produits du corps humain et pour les actes de dépistage.

Une personne à qui il est proposé de participer à une recherche biomédicale est informée, notamment, sur les bénéfices attendus et les risques prévisibles.

Son accord est donné par écrit son refus n’aura pas de conséquence sur la qualité des soins qu’elle recevra.

La personne hospitalisée peut, sauf exceptions prévues par la loi, quitter à tout moment l’établissement après avoir été informée des risques éventuels auxquels elle s’expose.

La personne hospitalisée est traitée avec égards. Ses croyances sont respectées. Son intimité est préservée ainsi que sa tranquillité.

Le respect de la vie privée est garanti à toute personne ainsi que la confidentialité des informations personnelles, administratives, médicales et sociales qui la concernent.

La personne hospitalisée (ou ses représentants légaux) bénéficie d’un accès direct aux informations de santé la concernant. Sous certaines conditions, ses ayants droit en cas de décès bénéficient de ce même droit.

La personne hospitalisée peut exprimer des observations sur les soins et sur l’accueil qu’elle a reçus. Dans chaque établissement, une commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge veille, notamment, au respect des droits des usagers. Toute personne dispose du droit d’être entendue par un responsable de l’établissement pour exprimer ses griefs et de demander réparation des préjudices qu’elle estimerait avoir subis, dans le cadre d’une procédure de règlement amiable des litiges et/ou devant les tribunaux.

Règlement intérieur

Effets et linge personnel

Vous devez vous munir de votre linge personnel pour la durée de votre séjour. Pensez à prévenir vos proches pour avoir toujours à disposition des vêtements propres. L’établissement met à votre disposition serviettes et gants de toilette (merci de ne pas les emporter). En cas de disparition, nous serions amener à vous les facturer. Munissez-vous de vos produits de toilette (savon, dentifrice, brosse à dent, eau de toilette, shampoing, rasoir). Un service extérieur de pressing payant est à votre disposition.

Sécurité incendie

Dans notre établissement, toutes les dispositions réglementaires en vigueur en matière de sécurité incendie sont respectées. Les consignes d’évacuation des locaux sont affichées dans chaque chambre et dans les couloirs. Le personnel est régulièrement formé à la maîtrise d’un incident. En toute situation, il est important de rester calme et de suivre les instructions du personnel. Il est interdit d’utiliser les issues de secours, sauf en cas de sinistre nécessitant leur utilisation.

Tabac

Par décrets ministériels du 19/05/1992 et du 15/11/2006, il est strictement interdit de fumer dans l’établissement. Pour des mesures de sécurité et d’hygiène, il est également interdit de fumer dans les chambres et sur les balcons. Le non-respect de ce règlement entraînera l’exclusion immédiate de l’établissement. Contactez les soignants si vous avez besoin d’être accompagné(e) à l’extérieur.

Boissons, Vins, Alcools et aliments

L’introduction de boissons alcoolisées dans l’établissement est rigoureusement interdite. Vous disposez de distributeurs de boissons chaudes et boissons fraîches dans le hall d’accueil central. Il est également recommandé de ne pas stocker de nourriture dans votre chambre (pour raison d’hygiène) sans en parler préalablement au médecin responsable de votre prise en charge dans l’établissement. En règle générale, pour votre suivi nutritionnel, il vous est demandé de ne pas consommer de nourriture autre que celle servie par le personnel de l’établissement.

Animaux

En raison des risques infectieux et par mesure d’hygiène, la présence d’animaux dans l’établissement est strictement interdite. Les chiens doivent être tenus en laisse dans le parc.

Comportement et savoir vivre ensemble

Tout échange de biens ou d’argent avec le personnel est rigoureusement interdit. La correction et l’amabilité entre patients et avec le personnel sont de mise en toutes circonstances. L’adjoint de directeion des soins se tient à votre disposition si nécessaire pour que vous puissiez exposer vos préoccupations.

Porte de votre chambre

La nuit, des rondes dans les couloirs et dans les chambres sont effectuées par l’équipe soignante, pour votre sécurité. Elle peut être amenée à pénétrer dans votre chambre pour vérifier votre état de santé ou délivrer des soins.

Parking

Les voitures des visiteurs et des convalescents doivent être garées sur le parking réservé aux visiteurs, à l’extérieur du parc et en aucun cas devant la façade principale des bâtiments. Si vous disposez de votre véhicule, vous pourrez le garer à l’intérieur de l’établissement à partir de 19h. L’établissement décline toute responsabilité en cas de vols ou de dégradations commis sur les parkings.

Silence et temps de repos en chambre

Le silence constitue l’un des éléments de confort et de rétablissement des malades. Il est donc de rigueur.

Il convient d’user avec discrétion des appareils de radio et de télévision et d’éviter les conversations trop bruyantes. Dans cet esprit, un temps de repos en chambre est recommandé, de 14h à 15h.

Nous vous demandons de le respecter et de ne pas circuler dans les couloirs d’hébergement pendant ce créneau horaire.

De même, nous vous rappelons que la présence de vos proches dans les chambres n’est pas souhaitée. Les salles collectives et le parc sont à leur disposition.

Médicaments

Toute médication en cours doit être signalée à votre médecin dès votre arrivée. L’établissement dispose de sa propre pharmacie hospitalière, avec le personnel qualifié. Pendant votre séjour, suivez le traitement médicamenteux prescrit par le médecin de l’établissement qui vous suit. N’hésitez pas à demander au médecin ou à l’infirmière des précisions sur votre traitement et de signaler rapidement tout effet indésirable rencontré. En aucun cas ne prenez d’autres médicaments que ceux donnés par l’infirmière.

Commission de soins et droits du patient

Diverses commissions ont été mises en place afin d’améliorer la sécurité des soins et la qualité des services rendus aux personnes hospitalisées.

Commission Médicale d’Etablissement (CME)

La CME a pour objet d’être consultée sur tous les thèmes intéressant l’activité médicale et l’exercice médical et son organisation au sein de l’établissement. De fait, elle participe à l’élaboration des différents projets de l’établissement. (Art. L. 715-8 du code de la santé publique).
La Lutte contre les Infections Nosocomiales (LIN) intégrée à la CME.
En entrant et durant votre séjour, nous vous demandons de respecter les règles d’hygiène personnelle et collective. La CME à aussi pour rôle de prévenir et de surveiller les infections nosocomiales, d’engager des actions et de les évaluer périodiquement. Un programme annuel est décidé, évalué et transmis aux autorités sanitaires.

Comité Liaison Alimentation Nutrition (CLAN)

Le CLAN s’intéresse aux besoins de nutrition de la personne âgée et coordonne les liens entre les services logistiques et les services de soins. Il valide les menus, et le circuit de distribution des repas et propose également des animations autour de la nutrition.
Il définit un programme d’action en matière d’alimentation et de nutrition et s’assure de la bonne exécution et de l’évaluation des actions menées. Le CLAN a vocation à participer par ses avis ou propositions à l’amélioration de la prise en charge nutritionnelle des malades, et à la qualité de l’ensemble de la prestation alimentation-nutrition. Il est composé des diététiciennes, d’un médecin, de personnel soignant, de cuisinières et d’agents hôteliers.

La Commission des Usagers (CDU)

Vous disposez de nombreux moyens pour vous aider à trouver une solution aux éventuels problèmes que vous aurez pu rencontrer à l’occasion de votre hospitalisation :
Un cahier d’expression est à votre disposition dans le hall de chaque bâtiment. N’hésitez pas à y mentionner toute demande qui pourrait être examinée avant la fin de votre séjour.
Une rencontre avec l’Adjoint de direction des soins et de la qualité ou le directeur. N’hésitez pas à solliciter un rendez-vous pour exprimer vos difficultés
Le questionnaire de sortie sur les conditions de déroulement de votre séjour qui est à remettre à l’accueil avant votre départ.
Un registre de réclamations et de plaintes est à votre disposition auprès de la direction.
Une adresse mail que vous pouvez utiliser pour adresser un message directement à la direction de l’établissement : jemexprime@laclauze.fr
D’autre part vous pouvez, en cas de problèmes majeurs, adresser une lettre au directeur afin de saisir la commission des relations avec les usagers mise en place dans l’établissement ou contacter par téléphone le représentant des usagers :

Mme Colette GODZIK, administratrice de l’association UDAF12 : 05.65.74.20.13
Mme Adeline CANAC, administratrice de l’association UDAF 12 : 06.74.36.85.77
M. Raymond VIGUIER, personne qualifiée : 05.65.46.24.94

Prise en compte de la douleur

La douleur n’est pas une fatalité. La douleur se prévient. La douleur se traite. Traiter la douleur, c’est possible.
Nous mettrons tous les moyens à votre disposition pour la soulager, même si nous ne pouvons pas garantir l’absence totale de douleur. Un Comité de lutte contre la douleur (CLUD) définit les moyens les plus adaptés à la prise en charge de celle-ci. Dans notre établissement, les équipes soignantes s’engagent à prendre en charge votre douleur et à vous donner toutes les informations utiles (reportez vous au contrat d’engagement de prise en charge de la douleur joint au livret d’accueil). Le personnel de soins a été formé pour prendre en charge la douleur et la soulager. N’hésitez pas à en parler au médecin et au personnel de soins.

Tenue et accès à votre dossier médical (Lois du 17 juillet 1978 et du 04 mars 2002)
Les informations relatives au traitement, aux soins et aux examens sont rassemblées dans un dossier personnalisé, dont le contenu est couvert par le secret médical. A l’issue de votre hospitalisation, le dossier est conservé par l’établissement. Sur demande écrite adressée au directeur, sa consultation est possible par vous-même, votre tuteur éventuel, un médecin que vous avez désigné comme intermédiaire, et par votre ayant-droit en cas de décès (modalités décrites au décret no2002-637 du 29 avril 2002). L’établissement a mis en place une commission informatique interne chargée d’analyser les pratiques professionnelles dans le but d’obtenir la tenue du dossier médical en respectant les conditions de sécurité et de confidentialité.
Une charte informatique validée par la CNIL a été rédigée par la commission et approuvée par le personnel de l’établissement.

Informatique et libertés (Loi du 06 janvier 1978)

A l’occasion de votre séjour dans notre établissement, des renseignements administratifs et médicaux vous ont été demandés et sont traités par l’informatique. La loi du 6 janvier 1978 a pour but de veiller à ce que l’informatique soit au service de chacun et ne porte atteinte ni à l’identité, ni aux droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux libertés publiques ou individuelles. Les données sont transmises au médecin responsable de l’information médicale dans l’établissement. Le patient peut, par l’intermédiaire d’un médecin désigné par lui à cet effet, appliquer son droit d’accès et de rectification. Ce droit s’exerce auprès du médecin responsable de l’information médicale dans l’établissement, par l’intermédiaire du praticien ayant constitué son dossier. Le patient a le droit de s’opposer, pour des raisons légitimes, au recueil et au traitement de données nominatives le concernant, dans les conditions fixées à l’article 26 de la loi du 6 janvier 1978 susvisée. Un dossier de sortie sera transmis à votre médecin traitant et pourra alimenter avec votre consentement le Dossier Médical Personnel (DMP), partagé avec différents professionnels de santé.

Visites

Les visites sont de nouveau autorisées du lundi au samedi de 14h00 à 19h00, mais pour des raisons logistiques (manque de personnel), l'établissement est fermé au public le dimanche et jours fériés.

Merci pour votre compréhension.